Beethoven et Vienne

Beethoven et Vienne

Auteur : Marc Vignal. Editeur : Fayard/Mirare. Nombre de pages : 150 p.

Résumé: 

Beethoven, né à Bonn, est considéré par l'histoire comme un compositeur viennois, tant il a été attaché à cette ville dont il s'est rarement éloigné après s'y être installé en 1792. C'est dans la capitale de l'empire qu'il compléta sa formation, auprès de Haydn en particulier, qu'il écrivit et fit jouer ses œuvres, qu'il noua et entretint des amitiés parfois traversées d'orages. C'est le tableau des rapports de Beethoven avec cette ville que brosse ici Marc Vignal, inscrivant le compositeur dans l'histoire et dans une tradition esthétique. Il montre comment la société, en particulier l'aristocratie, accueillit Beethoven et comment, tout en contribuant à les faire évoluer, il s'adapta à une vie musicale en pleine transformation. Dans cette période qui voit la fin des chapelles princières, les conditions matérielles imposent de nouveaux rapports entre les musiciens et leur public. Recréant et dépassant les formes dont il hérite, Beethoven est aussi le compositeur en qui s'incarnent de nouveaux rapports sociaux.

Notre avis: 

Petit ouvrage complémentaire du petit Beethoven d'Elisabeth Brisson, rédigé à l'occasion du festival la Folle journée de Nantes consacrée à Beethoven et ses amis en janvier 2005. L'ouvrage ne concerne que les premières années du compositeur à Vienne mais propose des informations intéressantes sur la vie culturelle de la capitale autrichienne. Il s'ensuit une succession de petites biographies de contemporains, l'occasion de redécouvrir quelques musiciens tombés dans l'oubli : Reicha, Clementi, Cherubini, Czerny, Hummel, Ries, Moscheles, Vorisek...