Musiciens

ALBRECHTSBERGER Johann Georg (1736-1809)

Johann Georg Albrechtsberger naît le 3 février 1736 à Klosterneuburg en Basse-Autriche. Il commence son éducation musicale à l'Abbaye de Melk puis étudie la philosophie au séminaire des jésuites de Vienne. Il trouve par la suite un premier emploi comme organiste à Raab (Hongrie) en 1755. Après une charge à Maria Taferl puis à Melk, il s'installe définitivement dans la capitale autrichienne en 1766 et devient organiste à la cour impériale. En 1772, il est nommé directeur musical de l'église des Carmélites. Albrechsberger finit maître de chapelle de la cathédrale Saint-Étienne en 1792.

AMENDA Karl (1771-1836)

Karl Amenda naît le 4 octobre 1771 à Lipaki (actuelle Lettonie). Il effectue ses études secondaires à Jelgava puis étudie la théologie à l'Université d'Iéna de 1792 à 1795. Musicien et violoniste de talent, il parcourt un temps les routes comme musicien itinérant. C'est au printemps 1798 qu'il arrive à Vienne pour y rester un peu plus d'un an. Constanze Mozart l'engage comme professeur pour ses enfants. Il travaille également pour le prince Lobkowitz. Grâce à ce dernier, il rencontre Beethoven dont il devient l'un des plus proches amis.

CHERUBINI, Luigi (1760-1842)

Maria Luigi Carlo Zenobio Salvatore Cherubini naît à Florence le 14 septembre 1760. C'est avec son père, claveciniste renommé, qu'il commence l'étude de la musique. L'enfant prodige s'intéresse très tôt au contrepoint. Attiré par la musique sacrée, il compose sa première messe à l'âge de treize ans. En 1780, grâce à son premier opéra Il Quinto Fabio, il reçoit une bourse du Grand-Duc de Toscane afin d'étudier à Bologne puis à Milan sous la direction de Giuseppe Sarti. Épris d'opéras, il compose plusieurs ouvrages influencés par les compositeurs italiens en vogue de l'époque (N.

CLEMENTI, Muzio (1752-1832)

Muzio Clementi naît à Rome le 24 janvier 1752. Enfant prodige, il devient titulaire d'un poste d'organiste à seulement 9 ans. Repéré par Lord Peter Beckford, ce dernier lui propose de venir en Angleterre comme maître de musique. Clementi y reste 7 ans et approfondie sa technique pianistique. Il s'installe ensuite à Londres et fait ses premiers pas de compositeurs. En tant qu'interprète, il effectue une première tournée européenne.

CZERNY Carl (1791-1857)

Issu d’une famille de musiciens originaires de Bohème, Czerny naît à Vienne le 21 février 1791. C’est avec son père, excellent pianiste, que le jeune Carl débute le piano dès l'âge de trois ans. Après avoir entendu et reconnu son talent, Beethoven le prend comme élève de 1800 à 1803. Bien qu’il soit déjà à un niveau très avancé, l’enseignement s’avère difficile et le maître fait reprendre au jeune garçon toutes les bases de la technique moderne.

HOFFMEISTER Franz Anton (1754-1812)

Franz Anton Hoffmeister naît à Rothenburg le 12 mai1754. Vers l'âge de quatorze ans, il se rend à Vienne afin d'y étudier le droit. Parallèlement, il étudie la musique et suit l'enseignement d'Albrechsberger. En 1778, il est nommé maître de chapelle du comte Franz von Szécsényi. Il retourne finalement à Vienne où il figure parmi les compositeurs les plus populaires.

HOLZ Karl (1798-1858)

Karl Holz naît le 3 mars 1799 à Vienne. Alors qu'il est un modeste fonctionnaire , il rejoint le quatuor du violiniste Josreph Böhm en tant que second violon. En 1823, le quatuor se dissout et Holz rejoint le quatuor d'Ignaz Schuppanizh revenu depuis peu dans la capitale. Grâce à lui, il rencontre Beethoven en 1825 et participe à la création de ses derniers quatuors. Il devient son copiste puis secrétaire bénévole après que le compositeur se soit brouillé avec Anton Schindler. Ami dévoué et admirateur du maître, il aide le compositeur dans les tâches administratives.

HUMMEL Johann Nepomuk (1778 -1837)

Johann Nepomuk Hummel naît le 14 novembre 1778 à Presbourg au Royaume de Hongrie. Considéré comme un enfant prodige, son père, chef d'orchestre, est son premier professeur. En 1786, sa famille s'installe à Vienne et le jeune garçon devient l'élève de Mozart qui l'héberge dans son propre logement pendant deux ans. Grâce au maître, il donne son premier concert à Dresde en 1787. Il effectue par la suite une tournée en Europe comme brillant pianiste, toujours accompagné de son père. Il s'installe quelques temps à Londres où il réside quatre années pour étudier avec Muzio Clementi.

MOZART Wolfgang Amadeus (1756-1791)

Wolfgang Amadeus Mozart naît à Salzbourg le 27 janvier 1756. Fils de Leopold Mozart, compositeur et éminent pédagogue, ses dons prodigieux font du jeune garçon l'idole des cours Européennes dès l'âge de six ans. Ses nombreux voyages (Allemagne, France, Angleterre, Italie...) et ses nombreuses rencontres (Jean Chrétien Bach, Padre Martini...) lui forgent une éducation musicale exceptionnelle. Devenu adulte, il cherche à fuir Salzbourg face aux conflits qui l'opposent régulièrement avec l'archevêque Colloredo.

NEEFE Christian-Frederic (1748-1798)

Issu d'une famille nombreuse, Neefe naît le 5 février 1748 à Chemnitz en Saxe. Il reçoit ses premiers leçons de musique de l'organiste de la ville. Il a 12 ans lorsqu'il livre ses premiers essais en composition sous la supervision du chantre Christian Gotthilf Tag (1735 - 1811). Devenu adulte, il se destine d'abord à l'étude et la pratique du droit. Sous la pression d'un père qui veut en faire un juriste à son image, il s'inscrit à l'université de Leipzig en 1769, ce qui le conduit à plusieurs épisodes dépressifs.

RIES Ferdinand (1784-1838)

Ferdinand naît le 28 novembre 1784 à Bonn. Aîné d'une famille de musicien, il est le fils de Franz Ries, directeur de musique qui s'impose naturellement comme son premier professeur. Après avoir appris le piano et le violon, il complète sa formation à Munich avec Peter von Winter puis s'installe à Vienne pour se pefectionner au piano auprès de Beethoven et d'Albrechtsberger pour la théorie musicale. Devenu proche du compositeur, il l'assiste dans ses travaux comme copiste et interprète régulièrement ses oeuvres.

RIES Franz (1755-1846)

Franz Anton Ries naît le 10 novembre 1755 à Bonn. Fils de Johann Ries, trompettiste à la cour de l'Electeur de Cologne, il fait très vite figure d'enfant prodige. A seulement onze ans, il devient violon solo du Kurfürstlischen Hoforchester de Vienne. Par la suite, il joue dans différents quatuors et rencontre plusieurs succès comme violoniste solo. Etabli à Bonn, il devient un professeur réputé et compte parmi ses élèves le jeune Beethoven pour l'apprentissage du violon. Il a dix enfants dont l'aîné, Ferdinand, devient l'élève et l'ami de Beethoven à Vienne.

ROSSINI Gioacchino (1792-1868)

Gioacchino naît à Pesaro dans les Etats Pontificaux, le 29 février 1792. Il est le fils d'un trompettiste (également inspecteur des boucheries) et d'une chanteuse qui gagne difficilement sa vie. Son père favorable aux idées révolutionnaires est contraint de voyager fréquemment face à la répression. Le jeune homme est donc placé chez sa grand-mère avant d'être envoyé à Bologne chez un commerçant. En 1802, la famille est à nouveau réuni à Lugo et Rossini commence l'apprentissage de la musique. Son père lui enseigne le cor et le prêtre Giuseppe Malerbi la théorie musicale.

SALIERI Antonio (1750-1825)

Salieri naît le 18 août 1750 à Legnano (République de Venise) dans le nord de l'Italie. C'est à quinze ans qu'il débute le chant à Venise. En 1766, il y rencontre le compositeur Florian Gassman qu'il suit à Vienne afin de devenir son élève en contrepoint et composition. Par son intermédiaire, il rencontre Gluck dont il devient l'élève et l'ami. Afin d'aider le jeune musicien, ce dernier fait exécuter "Les Danaïdes" à Paris en 1784 et la présente comme une œuvre commune des deux compositeurs (Salieri est en réalité l'unique auteur).

SCHUBERT Franz (1797-1828)

Franz Schubert naît près de Vienne le 31 janvier 1797. Douzième enfant de l'institeur Franz Theodor, il participe activement dès son plus jeune âge aux activités musicales de la famille. Son père et ses frères sont ses premiers professeurs. En 1808, il est admis au Stadtkonvitz où il brille particulièrement en musique.  Par la volonté de son père, il entre en 1813 à l'école normale Saint Anne pour devenir instituteur.

SCHUPPANZIGH Ignaz (1776-1830)

Fils d'un professeur d'italien, Ignaz Schuppanzigh naît  le 20 juillet 1776 à Vienne où il passe toute sa vie. Affichant d'abord sa préférence pour l'alto, il devient rapidement le violoniste professionnel tle plus recherché à Vienne. Dans les années 1790, il prodigue de nombreux conseils à Beethoven et lui aurait peut-être donné des leçons de violon. De 1798 à 1799, il dirige les concerts de l'Augarten. Après avoir fondé un premier quatuor sous le patronage du prince Lichnowsky, il fonde en 1808 le Quatuor Schuppanzigh grâce au comte Razumosvki.

SWIETEN Gottfried van (1733-1803)

Gottfried van Swieten naît le 29 octobre 1733 à Leyde aux Pays-Bas. Issu d'une famille aristocrate, il est le fils Gerard van Swieten, médecin renommé. Ce dernier est appelé à Vienne en 1745 pour devenir le médecin personnel l'impératrice Marie Thérèse. Gottfried étudie dans un école jésuite et devient dans un premier temps diplômate à Bruxelles, Paris, puis Varsovie. Après avoir passé sept ans ambassadeur à Berlin, il s'installe définitvement à Vienne et devient préfet de la Librairie impériale.

ZMESKALL Nikolaus (1759-1833)

Nikolaus né le 20 novembre 1759 à Unerkubin en Hongrie est issu de la petit noblesse. Peu d'élements nous sont parvenus en ce qui concerne son enfance et son éducation. A partir de 1784, il débute une longue carrière de fonctionnaire de la Chancellerie hongroise à la cour de Vienne où il gravit progressivement les échelons. A partir de 1822, ses rhumatismes le contraigent à prendre congés. Devenant progressivement handicapé, il tente de se faire soigner à Karlsbad ou encore Toeplitz. Il décède à Vienne le 23 juin 1833.