Mécènes

LICHNOWSKY Karl von (1756-1814)

Karl Alois Johann-Nepmuk Vinzenz, second prince Lichonwsky fut l'un des plus importants mécènes de Beethoven. Né à Vienne le 21 juin 1761, il est le fils du Comte Johann Carl Gottlieb von Lichnowsky et de la comtesse Carolina von Althann. Durant sa jeunesse, il étudie le droit à Leipzig et à Göttingen où il fait la rencontre de Johann Nikolaus Forkel, ancien élève et premier biographe de JS Bach. Il se familiarise à cette occasion avec la musique du maître de Leipzig et commence à collectionner des copies manuscrites.

LOBKOWITZ Ferdinand von (1772-1838)

Le prince Lobkowitz naît le 7 décembre 1772 à Roudnice nad Labem (actuellement en République Tchèque).  Il s'installe à Vienne dans les années 1790 et y fait la connaissance de Beethoven. Grand amateur de musique et violoniste respectable, il dispose dans son palais d'une belle salle de concert et finance un orchestre privé qu'il met à disposition de Beethoven.

RAZUMOWSKY Andreas (1752-1836)

Le comte Andrey Kirillovich Razumowski est un diplomate russe né 2 novembre 1752 à Hloukhiv en Urkraine. Fils de diplomate, il est nommé en 1792 ambassadeur du Tsar à la Cour des Habsbourgs à Vienne où il s'établi définitivement. En 1806, il passe commande de trois quatuors (Op.59 dit "Razumosvki") à Beethoven qui lui dédie l'ouvrage. Beau-frère du prince Lobkowitz, autre mécène du compositeur, ils sont tous deux dédicataires de la symphonie n°5 et n°6. En 1806, il fonde un quatuor dirigé par Ignaz Schuppanzigh, premier violon. Le comte lui-même tient parfois la partie de second violon.

RODOLPHE, Archiduc d'Autriche (1788-1831)

Rudolph Johann Joseph Rainier naît à Florence (Toscane) au Palais Pitti. Il est le plus jeune fils de l'empereur Léopold II et de Marie-Louise d'Espagne. Bon musicien, il donne son premier concert comme pianiste à l'âge de quinze ans. Vers 1803, il devient l'élève de Beethoven, musicien qu'il admire. Rodolphe se destine à une sa carrière ecclesiastique. Elu archevêque-coadjuteur d'Olmütz-Olomouc en 1806, il succède au cardinal Maria-Thaddeus von Trauttsmandorff Weinsberg comme prince-archevêque le 24 mars 1819. Deux mois plus tard, le pape Pie VII le nomme cardinal-prêtre de l'église S.

SWIETEN Gottfried van (1733-1803)

Gottfried van Swieten naît le 29 octobre 1733 à Leyde aux Pays-Bas. Issu d'une famille aristocrate, il est le fils Gerard van Swieten, médecin renommé. Ce dernier est appelé à Vienne en 1745 pour devenir le médecin personnel l'impératrice Marie Thérèse. Gottfried étudie dans un école jésuite et devient dans un premier temps diplômate à Bruxelles, Paris, puis Varsovie. Après avoir passé sept ans ambassadeur à Berlin, il s'installe définitvement à Vienne et devient préfet de la Librairie impériale.

WALDSTEIN Ferdinand von (1762-1823)

Né à Vienne le 24 mars 1762, il est le fils du comte Emanuel Philibert von Waldstein et de Maria Anna Theresa. Il s'installe à Bonn fin 1785 et rejoint l'Ordre Teutoniques. L'Archêque Maximilien François d'Autriche l'introduit à sa cour et le charge de missions diplomatiques. Lui-même musicien et bon pianiste, il admirait Mozart qu'il a connu à Vienne et connassait Haydn. Il devient le premier mécène du jeune Beethoven dont il remarque rapidement le talent. En 1787, c'est lui qui conduit le jeune homme lors de son premier séjour à Vienne.