WEGELER Franz Gerhard (1765-1848)

Franz Gerhard Wegeler (1765-1848)

Franz Wegeler naît le 22 août 1765 à Bonn. Il rencontre Beethoven en 1782 et devient l'un de ses plus proches amis jusqu'à sa mort. Elève doué, Wegeler commence l'étude de la médecine dans sa ville natale. Ses travaux attire l'attention de l'Electeur Maximilien-Franz qui envoie le jeune homme à Vienne parfaire son cursus. Reçu docteur en 1789, Wegeler revient à Bonn. A 24 ans, il est nommé professeur à l'Université. Doyen en 1792, il devient recteur l'année suivante. Mais l'occupation française dès met fin à son ascension. Dénoncé comme ennemi de la révolution, il fuit à Vienne et retrouve Beethoven.

Il revient finalement à Bonn deux ans plus tard pour être nommé professeur d'accouchements à l'École Centrale jusqu'en 1804. Wegeler épouse Eléonore von Breuning, probable amour d'enfance de Beethoven puis s'établit à Coblenz en tant que médecin. Il mene une carrière estimable reconnu. Honoré en France, il reçoit également du gouvernement prussien plusieurs décorations, dont la Croix-de-Fer et l'Aigle-Rouge. Membre éminent de plusieurs sociétés savantes, il prend sa retraite en 1842. Wegeler meurt six ans plus tard, âgé de 83 ans. Homme intègre et honnête, il collabore avec Ferdinand Ries sur un recueil de souvenirs de Beethoven (Biographische Notizen) qui reste encore aujourd'hui une précieuse source d'information pour les biographes du compositeur.