SWIETEN Gottfried van (1733-1803)

Gottfried van Swieten (1733-1803)

Gottfried van Swieten naît le 29 octobre 1733 à Leyde aux Pays-Bas. Issu d'une famille aristocrate, il est le fils Gerard van Swieten, médecin renommé. Ce dernier est appelé à Vienne en 1745 pour devenir le médecin personnel l'impératrice Marie Thérèse. Gottfried étudie dans un école jésuite et devient dans un premier temps diplômate à Bruxelles, Paris, puis Varsovie. Après avoir passé sept ans ambassadeur à Berlin, il s'installe définitvement à Vienne et devient préfet de la Librairie impériale.

Grand amateur de musique, il participe activement au développement de la musique sérieuse à Vienne. Lui-même compositeur, auteur de plusieurs symphonies et de trois opéras, il se passionne pour la musique de Bach et de Haendel dont il collectionne les manuscrits. Devenu une personnalité reconnu du monde musicale, il organise des salons musicaux chaque dimanche où sont jouées les oeuvres alors peu connues jusqu'alors. Mozart, qui participe activement au sessions, redécouvre à cette occasion l'art contrapuntique et la fugue qui vont faire évoluer son langage.

C'est également dans son salon que Beethoven se fait remarqué. Van Swieten devient un soutien de poids et il permet au jeune compositeur de faire d'importantes rencontres avec le monde aristocratique. En retour, Beethoven lui dédie sa première symphonie.