Sonate pour violon et piano n°5

Op.24. Tonalité : fa majeur. Période d'élaboration : 1801. Publication : Mollo, octobre 1801, Vienne. Dédicataire(s) : comte Moritz von Fries. Partition : imslp

Achevée en 1801, dédiée au comte Moritz von Fries, elle paraît d'abord chez Mollo à Vienne avec le numéro Opus 23 n°2. C'est une seconde gravure qui lui donne son numéro définitif d'Opus 24. Le surnom "printemps" n'est pas de Beethoven et d'ailleurs est  apparut après sa mort. Pour la première fois, la sonate se compose de quatre mouvements

Adagio molto espressivo en si bémol majeur

Allegro molto à 3/4 en fa majeur