Sonate pour violon et piano n°1

Op.12. Tonalité : ré majeur. Période d'élaboration : 1796 - 1798. Publication : Artaria, janvier 1799, Vienne. Dédicataire(s) : Antonio Salieri. Partition : imslp

Écrite avec les deux autres sonates de L'Opus 12 entre 1796 et 1798, elle est publiée avec elles chez Artaria à Vienne en janvier 1799. Toutes les trois sont dédiées à Antonio Salieri. Voici le jugement très sévère de "l'Allgemeine Musikalische Zeitung" :"Amas de choses savantes sans méthode; pas de naturel; pas de charme; une forêt dans laquelle on est arrêté à chaque pas par les buissons hostiles, d'où l'on sort épuisé, sans plaisir; un amoncellement de difficultés tel qu'on perd patience. Si Beethoven voulait se renier lui-même et entrer dans la voie de la nature, il pourrait, avec son amour du travail, produire beaucoup d'excellentes choses". Le style de cette première sonate est purement Mozartien et nullement révolutionnaire, mais très agréable.