Sonate pour piano n°5

Op.10. Tonalité : ut mineur. Période d'élaboration : 1796 - 1798. Publication : Eder, 1798, Vienne. Dédicataire(s) : comtesse Anna Margarete von Browne.. Partition : imslp

Cette sonate fait partie d'un groupe de trois sonates Opus 10 écrites entre 1796 et 1798. Elle est dédiée à la comtesse Anna Margarette von Braun et publiée en même temps que les deux sonates suivantes par Eder à Vienne en 1798. On peut noter une annotation intéressante du compositeur : " Dans mes nouvelles sonates, des menuets forts courts, pas plus de seize à vingt-quatre mesures", chose qu'il ne tiendra pas bien longtemps. On note dans l'Allgemeine Musikalische Zeitung en 1799 : "Personne ne niera que M. v. Beethoven est un génie; il a de l'originalité et trace droit son chemin...Pourtant l'abondance de ses idées le conduit trop souvent à accumuler sauvagement les pensées, et à les grouper ensemble de façon si bizarre que l résultat est souvent un obscur artifice ou une obscurité factice, ce qui est plutôt, dans l'ensemble un défaut qu'un avantage". Retour à trois mouvements, comme l'était les sonates de Mozart.