Sonate pour piano n°26

Op.81. Tonalité : mi bémol majeur. Période d'élaboration : 1809 - 1810. Publication : Breitkopk et Härtel , juillet 2011, Leipzig. Dédicataire(s) : Archiduc Rodolphe d'Autriche. Partition : imslp

Cette oeuvre particulièrement inspirée est dédiée par Beethoven à son ami et élève l'archiduc Rodolphe pour commémorer son départ de Vienne lors de l'occupation française, puis son retour. Esquissée en mai 1809, on lit en tête du premier mouvement : "L'Adieu, Vienne le 4 mai 1809, jour du départ de S.A.I. mon archiduc vénéré". Puis quelques mois plus tard, en tête du dernier mouvement : " Retour de S.A.I mon archiduc vénéré, le 30 janvier 1810 ". La publication chez Breitkopf et Härtel en juillet 1811 fait apparaître le titre en français : "Les adieux, l'absence et le retour". Mais la traduction ne plaît pas à Beethoven : "Lebewohl est tout autre chose que les adieux, on ne dit le premier qu'à une seul personne, et de cœur seulement, l'autre à tout une assemblée, à des villes entières". Il lui donne lui même les titres allemands : "Das Lebewohl, Die Abwesenheit, Das Wiedersehen".