Sonate pour piano n°13

Op.27. Tonalité : mi bémol majeur. Période d'élaboration : 1800 - 1801. Publication : Cappi, 1802, Vienne. Dédicataire(s) : Joséphine von Liechenstein. Partition : imslp

Composée en 1800-1801, elle est publiée avec la sonate "au clair de lune" Opus 27 n°2 chez l'éditeur Cappi à Vienne. Elle porte une dédicace à Joséphine von Liechenstein. Le sous titre "quasi una fantasia" a beaucoup fait jaser sur la vie privée du compositeur, en particulier l'Opus 27 n°2 que nous verrons après. "Fantasieren" veut dire "improviser" en allemand et "quasi" veut dire "comme". Tous les mouvements sont ici liés, ils sont séparés juste d'une double barre avec la désignation de mesure du mouvement suivant.