SALIERI Antonio (1750-1825)

Antonio Salieri (1750-1825)

Salieri naît le 18 août 1750 à Legnano (République de Venise) dans le nord de l'Italie. C'est à quinze ans qu'il débute le chant à Venise. En 1766, il y rencontre le compositeur Florian Gassman qu'il suit à Vienne afin de devenir son élève en contrepoint et composition. Par son intermédiaire, il rencontre Gluck dont il devient l'élève et l'ami. Afin d'aider le jeune musicien, ce dernier fait exécuter "Les Danaïdes" à Paris en 1784 et la présente comme une œuvre commune des deux compositeurs (Salieri est en réalité l'unique auteur).

En 1774, Grassamn décède et Salieri lui succède comme compositeur de la cour et directeur de l'opéra italien. Musicien renommé et bien vu de la cour, il gravit progressivement les échelons et devient maître de chapelle Impériale en 1788. Bien établie à Vienne, ses opéras rencontrent du succès et il devient l'un des compositeurs le plus populaire d'Europe. Personnalité incontournable du monde musical à Vienne, il fréquente de nombreux compositeurs et devient un professeur réputé pour l'art lyrique. La rivalité avec Mozart (qu’il admirait pourtant) a souvent été exagéré. Devenu malade à partir de 1821, il se retire progressivement du monde musical et obtient sa retraite en 1824. Il décède un an plus tard le 7 mai 1825.

Selon toute vraisemblance, Beethoven étudie avec lui l'art lyrique de 1800 à 1802. Parmi ses élèves, on compte également Schubert, Hummel, Meyerbeer, Liszt ou encore le fils Mozart.