RIES Ferdinand (1784-1838)

Ferdinand Ries (1784-1838)

Ferdinand naît le 28 novembre 1784 à Bonn. Aîné d'une famille de musicien, il est le fils de Franz Ries, directeur de musique qui s'impose naturellement comme son premier professeur. Après avoir appris le piano et le violon, il complète sa formation à Munich avec Peter von Winter puis s'installe à Vienne pour se pefectionner au piano auprès de Beethoven et d'Albrechtsberger pour la théorie musicale. Devenu proche du compositeur, il l'assiste dans ses travaux comme copiste et interprète régulièrement ses oeuvres.

A partier de 1809, Ferdinand effectue une tournée comme pianiste qui le conduit en Allemagne, en Russie, en Scandinavie et en Angleterre où il finit par s'établir en 1813. A Londres, il reste un correspondant privilégié de Beethoven et participe activement à la diffusion de sa musique. Personnalité importante du monde musicale, il devient l'un des directeurs de la société Philharmonique de Londres. Il dirige ensuite pendant plusieurs saisons le Festival du Bas-Rhin sans pour autant délaisser sa carrière de pianiste. En 1834, il se fixe à Aix-la-Chapelle en temps que maître de Chapelle où il décède le 13 janvier 1838, à l'âge de 53 ans.

On lui doit de précieux souvenirs sur Beethoven dans un ouvrage qu'il réalise en collaboration avec Franz Wegeler. Compositeur accompli, très influencé par Beethoven, son catalogue comprend plusieurs trios, quatuors, sonates, huit symphonies ainsi que de nombreuses oeuvres concertantes