Lied "Adélaïde"

Op.46. Tonalité : sib mineur. Période d'élaboration : 1795 - 1796 . Publication : Artaria, 1802, Vienne. Dédicataire(s) : . Partition : imslp

Adélaïde

Texte de Friedrich von Matthisson

Ton ami ere esseulé dans le jardin printanier baigné d'une ravissante lumière magique qui tremble entre les vacillants rameaux en fleurs Adelaïde!

Dans le miroir de l'onde, dans la neige des Alpes dans les nuages mordorés du jour finissant (s'achevant) parmi le champs des étoiles brille ton visage Adelaïde!

La brise vespérale chuchote dans le tendre feuillage les clochettes argentées de mai sussurent dans le gazon les vagues bruissent et les rossignols trillent : Adelaïde!

Un jour, ô merveille ! Hors de ma tombe s'épanouira une fleur née des cendres de mon coeur et sur chaque pétale violet étincellera clairement : Adelaïde!