HASLINGER Tobias (1787-1842)

Tobias Haslinger (1787-1842)

Tobias Haslinger naît Zell bei Zellhof en Autriche, le 21 mars 1787. Enfant de choeur à Linz, il étudie la musique auprès de Franz Xaver Glöggl, maître de chapelle. De 1807 à 1810, il travaille pour Friedrich Imanuel Eurich qui tien tun magasin d'art et de musique. Il s'installe à Vienne en 1810 et travaille pour la libraire Katharina Gräffer dont il épouse la fille en 1815. En 1813, Sigmund Anton Steiner qui tient une gallerie d'Art le prend comme associé pour diriger son magasin. Deux ans après, les deux hommes s'associent pour créer S.A. Steiner & Co. qui devient l'une des maisons d'éditions les plus appréciés et un lieu de rencontre incoutournable du monde musical viennois. En 1826, Haslinger devient l'unique propritéraire de l'entreprise à laquelle il donne son nom.  Son catalogue comprend alors plus de 4700 publications incluant des compositeurs de premier plan tels Beethoven, Rossini, Spohr et Weber. Il décède en 1842 laissant la gestion de la maison en héritage à son fils Carl Haslinger.

Compositeur, homme d'affaire talentueux, son amabilité fait qu'il est apprécié des musiciens et des compositeurs qu'il défend. Ami de Beethoven, il supporte régulièrement ses humeurs, ses joies et ses colères. les deux hommes sont en communication régulières et le ton souvent humoristique de leur échanges dénote une certaine complicité. Le compositeur écrit même le canon O Tobias! O Tobias! Dominus Haslinger! o! o! WoO 182 (joint à sa lettre du 10 septembre 1821). Haslinger visite régulièrement Beethoven durant ses derniers jours et fihure parmi les proteurs de flambeau lors de ses funérailles.