ERDÖDY Marie (1779-1837)

Marie Erdödy (1779-1837)

Né von Nicky le 8 septembre 1779 à Arad (Banat), elle épouse en 1796 le comte Peter Erdödy avec qui elle a trois enfants. A la suite de sa première couche, elle devient partiellement paralysée. Elle est une excellente pianiste très tôt une grande admiratrice de Beethoven,. Les deux êtres se rapprochent à partir de 1803. De 1808 à 1809, le compositeur vit même quelques temps chez elle (la comtesse est brouillée avec son mari depuis quelques années). Certains biographes pensent que son influence sur la musique du compositeur était profonde. Elle participe avec succès à la recherche de riches mécènes pour le compte de Beethoven qui lui dédie les trios op.70 et les sonates pour violoncelle op.102.

En 1815, elle quitte Vienne avec sa famille pour y revenir quelques temps en 1819 avant de s'installer définitivement à Munich en 1824. Elle reste en correspondance avec le compositeur jusqu'à la mort de ce dernier. Elle décède le 17 mars 1837.