BERNADOTTE Jean-Baptiste (1763-1844)

Jean-Baptiste Bernadotte (1763-1844)

Jean-Baptiste, né à Pau le 26 janvier 1763, est le cinquième enfant de Henri Bernadotte, procureur palois (Béarn) et de Jeanne de Saint-Jean. Refusant de faire des études droit, il s'engage à dix-sept dans l'armée après la mort de son père. Il effectue une brillante carrière passant de simple soldat à maréchal d'Empire durant l'ère napoléonienne. En 1798, il est envoyé à Vienne comme ambassadeur de France. C'est à ce moment qu'il rencontre Beethoven qui fréquente régulièrement l'établissement. Le compositeur, un temps favorable aux idées révolutionnaires et admirateur du général Bonaparte, engage des relations avec les diplomates français, probablement en vue de s'installer à Paris. Mais l'ambassadeur ne reste que deux mois à Vienne qu'il doit quitter après avoir provoqué une émeute pour avoir arboré le drapeau français sur la façade de l'ambassade. Après une carrière militaire active, Bernadotte devient roi des royaumes unis de Suède et de Norvège en 1818 et finit ses jours à Stockholm où il décède le 8 mars 1844.