ARNIM Bettina von, née BRENTANO (1785-1859)

Bettina von Arnim, née Brentano (1785-1859)

Bettina, issue d'une famille originaire d'Italie dont le père est un riche marchand, naît le 4 avril 1785 à Francfort-sur-le-Main. Son frère, Clemens Brentano, est un poète célèbre, précurseur du mouvement romantique en Allemagne. Après avoir été éduquée dans un couvent à Fritzlar (1794-1797), Bettina vit quelques temps à Offenbach-sur-le-Main chez sa grand-mère puis passe trois années chez son beau-frère Freidrich bon Savigny, juriste à Marbourg (1803-1806). En 1807, elle fait la rencontre de Goethe à Weimar grâce à sa mère (un amour de jeunesse du poète). Ce dernier, qui n'est pas insensible au charme de la jeune femme, échange avec elle de nombreuses lettres jusqu'en septembre 1811 où une brouille met fin à leur correspondance. Bettina publie une partie des échanges en 1835, sous le titre Échange de lettre avec un enfant. L'ouvrage rencontre un franc succès, mais dont de nombreuses lettres se sont avérées apocryphes.

En 1810, âgée de 25 ans, elle est de passage à Vienne pour voir son frère Clemens et sa belle-soeur Antonie et semble se présenter d'elle-même à Beethoven. Par la suite, elle va permettre au compositeur la rencontre avec Goethe en juillet 1812. Le 3 mars 1811, elle épouse le poète Achim von Arnim. Le couple, qui aura sept enfants, s'installe près de Berlin où ils contribuent à la vie littéraire berlinoise. Femme émancipée de grande culture, elle mène une vie active et mondaine. Ses échanges épistolaires sont nombreux. Elle lègue à la postérité de nombreux témoignages sur Beethoven. Tandis que certains lui attachent de l'importance (J. et B. Massin), d'autres biographes ne lui accordent qu'une confiance limitée, l'accusant même d'affabulation.